ALERTE : Risque d’un nouveau «WannaCry» ? Le ransomware qui a touché 300 000 ordinateurs en 2017 et qui utilisait une faille dans le système d’exploitation Microsoft risque de se répéter… C’est ce que nous dévoile Microsoft, qui s’inquiète des cyberattaques de plus en plus nombreuses et qui s’est déjà vu piraté son système d’exploitation. Plusieurs autres groupes partagent leurs inquiétudes : WhatsApp a été victime d’un piratage, et recherche encore l’ampleur de l’accident. Heureusement, des mises à jour sont régulièrement faites pour améliorer la sécurité